Un monde emplie de haine, guerre et chaos, qui semble pourtant si calme... Survivrez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Miyuki Aoko

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 20
Localisation : Sûrement en train de se balader ...

MessageSujet: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Jeu 28 Juin - 17:18

Je commençais à perdre la raison, tout tournais autour de moi. Je sentais mes yeux briller, ils changeaient de couleur. Heureusement, n'étant pas vampire pure souche, ils ne devenaient pas rouges sang mais bizarrement, magenta. Un magenta qui se rapprochai légèrement du marron, aussi bien qu'un humain aurait très bien pu croire que j'en étais une. Certes, avec des yeux hors du commun, presque translucides mais quasiment normaux. Il fallait que je mange, et vite. Je sentais mes veines s'assécher, j'haletai. Cela faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Je n'avais pas besoin de beaucoup de sang, quelques lapins par semaines tout au plus. J'avais trop tardé, cela faisait une semaine que je ne m'étais nourrie que de nourriture humaine, je n'étais pas habituée. Mes veines me faisaient souffrir, mes yeux ne cessaient de changer de couleur. Je luttais. Mais je ne tiendrais bientôt plus. Ma conscience s'enfuyait petit-à-petit pour laisser place à mon instinct de vampire. Un cri rauque déchira ma gorge. Non je ne voulais pas, j'allais garder le contrôle de moi-même, quoi qu'il m'en coûte. C'était mon corps bon sang ! J'avais trop mal. Et si je laissais le vampire qui est en moi prendre le dessus ? Je n'aurai plus mal. Non. Je secouai la tête. S'il prenait le dessus, il se dirigerais vers les humains. Je ne voulais pas, alors je levais la tête afin de me calmer un peu.

Le ciel était bleu, il y avait peu de nuage. Une douce brise faisait se plier les herbes. Les arbres me cachaient la vue et m'empêchaient donc de distinguer le soleil. Je pu cependant me donner une idée de l'heure qu'il était grâce à la position de ses rayons. Il devait être dans les environs de 15h.

Mon ventre me rappela à l'ordre, je n'avais plus une seconde à perdre, il fallait que je chasse. Je mis mes sens en éveil. A gauche, un, deux, trois lapins. Tous espacés d'environs 20 centimètres. Une biche, un peu plus loin. Elle semblait apeurée, il ne fallait pas que je me fatigue sinon je ne garderai pas le contrôle de mon corps très longtemps. A droite, un renard à environ 10 mètres. Un terrier ou une tanière pas loin. J'étendais ma zone de recherche. Ah, des ours.

Je choisis les lapins. Les plus proches et les plus faciles à attraper. Je détestais faire ça, moi qui aimait tout. Les animaux avaient été ma seule famille pendant un petit bout de temps, et maintenant il fallait que je me nourrisse d'eux. C'était cruel. Je tombais à genoux, une douleur lancinante me prenait l'estomac. Assez parler, j'ai faim.

Je m'élançai vers le lapin, c'était un lièvre. Pas d'importance, je plantai mes canines dans la chair de son cou, là où elle était la plus tendre. Une larme coula le long de ma joue. Je detestai ça ... Et malgré tout j'aspirai le sang, je l'aspirai à n'en plus finir. Puis je le déposai délicatement à terre, comme s'il avait été encore en vie. Je recommençai avec deux de ses compères. Puis un bruit de pas, une brindille qui craque et enfin, une respiration. Je me retournai, accroupie, les yeux étincelants d'écarlate. Je remarquai au dernier moment qu'il me restait du sang sur les lèvres, je levai mon bras pour me les essuyer quand je vis qui était là.


Dernière édition par Miyuki Aoko le Mar 24 Juil - 22:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Scarysky

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Dans une forêt~

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Jeu 28 Juin - 17:58

Cela faisait plusieurs heures que Yumi se baladait dans cette forêt, à la recherche de quelque chose pour assouvir sa soif de sang. Elle commençait à perdre patiente et à perdre le contrôle d'elle. Cela devenait urgent, il fallait qu'elle trouve quelque chose tout de suite !

Yumi posa une main sur un tronc et ferma les yeux, sentant ses sens se décupler pour chercher quelque chose à manger. Sa main se referma brusquement sur l'écorce, en arrachant la moitié, déchirant par la même occasion un peu de sa peau. Ses yeux qui commençaient a vibrer tout doucement au rouge se tournèrent brusquement sur ses doigts, à la recherche de la moindre goute de sang. Cependant, ils s'étaient déjà cicatrisés.

L'adolescente grogna de mécontentement et avanca péniblement encore un peu. Là, elle sentit quelque chose. Plusieurs animaux, elle sourit enfin, malgré le fait qu'elle n'aimait pas blesser les gens et les animaux, là, elle n'avait pas le choix. Sa gorge lui rappela à quel point elle devait vite s'occuper de boire un peu, alors, Yumi continua de marcher en s'appuyant sur un arbre. Soudain, elle arriva, elle arriva à l'endroit ou précédemment, elle avait senti et entendu quelques lapins qui auraient pu calmer sa soif. elle tomba à genoux, rassurée puis releva brusquement les yeux en sentant une présence étrangère. Les lapins n'étaient plus là, et quelqu'un se retournait. Elle se releva précipitamment et se força à se tenir droite. Elle fixa la jeune fille, plus jeune qu'elle qui se retournait en s'essuyant les lèvres. Les lapins... Non, les lièvres, étaient tous morts, vidés de leurs sang. Yumi regarda l'auteur de tout cela et dis d'une voix pas habituelle, changée à moitie car elle retenait ses instincts de sauter sur cette personne, devant elle.

- Tu m'as volé mon repas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Aoko

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 20
Localisation : Sûrement en train de se balader ...

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Jeu 28 Juin - 18:10

- Tu m'as volé mon repas ..

Je finis de m'essuyer la bouche en un rictus de colère mélangé à cet amour que je ressens pour chaque personne qui m'approche. Mes yeux redevinrent gris métalliques puis je me relevai pour mieux l'observer. Elle avait faim, ça ne faisait aucun doute. Non, il y avait quelque chose, quelque chose qui ne me plaisait pas. Elle était en colère, ses yeux rouges sangs en étaient la preuve. Un reflet rouge, presque fluo passa dans mon regard. Je devais me calmer, je détournais mon regard vers le lièvre que je venais de terminer.

- Excuse-moi, il y a une biche pas loin, une tanière d'ours et un renard, je ne t'ai pas tout pris, tu as encore de quoi te nourrir.

Je tournais la tête et la fixais, le visage n'affichant aucune expression.

- Si, comme moi tu ne veux pas que ton instinct prenne le dessus, je peux toujours t'aider.

Je me relevai et fit face au vent. J'essuyai ce qu'il me restait de sang sur les lèvres et m'approchai de la jeune fille. Il ne fallait pas que je m'attache, je décidai donc de jouer la sans-coeur.

- Je décide de faire cela pour ne pas avoir de représailles, ce n'est pas comme si je te considérais comme mon amie.

Je venais de mentir, c'était une amie, bien que je ne la connaisse que depuis peu. Pourquoi je m'attachais aussi vite, bon sang ? J'avais oublié une chose, si elle appartient vraiment à la race des vampires, elle saura que je mens en observant les battements de mon coeur. Je venais de m'emmêler les pieds dans un sacré pétrin. Une fois de plus.


Dernière édition par Miyuki Aoko le Sam 30 Juin - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Scarysky

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Dans une forêt~

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Ven 29 Juin - 15:53

A peine Yumi avait-elle fini de dire sa phrase qu'elle regrettait déjà de l'avoir prononcée. Cette fille devait être hybride comme elle, mais cela ne l'empêchait pas de savoir qu'elle était sur le point de craquer.
L'adolescente baissa les yeux aux animaux morts par terre puis les ferma en se concentrant sur sa respiration qui devenait de plus en saccadée.
" Ne pas avoir l'air faible, ne pas avoir l'air faible.. Aller Yu', tu peux tenir encore..." , voilà ce qu'elle se répétait depuis quelques minutes en marchant. Mais là, elle était à bout et la douleur qui la tenait devenait de plus en plus insupportable. Elle entendit la jeune fille lui adresser la parole :

- Si, comme moi tu ne veux pas que ton instinct prenne le dessus, je peux toujours t'aider.

Yumi rouvra les yeux et croisa le regarda de cette fille qui s'approchait de plus en plus d'elle. Elle serra les dents, il fallait qu'elle tienne encore un peu, juste un peu avant de partir...

- Je décide de faire cela pour ne pas avoir de représailles, ce n'est pas comme si je te considérais comme mon amie.

La jeune fille assoifée fronça les sourcils, il y avait quelque chose de faux dans ses paroles et elle le sentait parfaitement. Elle s'avanca vers cette fille qui lui parlait. Elle dit d'une voix plus dure qu'elle ne l'aurait voulu.

- J'ai pas besoin d'aide... J'en ai jamais eu besoin, on ne se connait pas...pourtant, t'as mentis , pas vrai?...


Un sourire nostalgique se dessina sur son visage lorsqu'elle continua

- Je suis pas du tout le genre de personne auquel tu devrais t'attacher petite vampire... Tu risque d'être déçue fais gaffe...

Elle leva soudainement la tête, sentant deux animaux tout proche, deux animaux assez gros pour la nourrir complétement. " Biche ?.. non.. deux renards.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Aoko

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 20
Localisation : Sûrement en train de se balader ...

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Ven 29 Juin - 16:35

- J'ai pas besoin d'aide... J'en ai jamais eu besoin, on ne se connait pas...pourtant, t'as mentis , pas vrai?...

Et voilà ! J'étais repérée. Ha ha ha .. Je n'aimais pas le ton sur lequel elle me parlait. Je me retournai et lançai un petit "tss" en un rictus presque moqueur. Cela commençai à m'agacer, pour qui se prenait-elle ?

- Je suis pas du tout le genre de personne auquel tu devrais t'attacher petite vampire... Tu risque d'être déçue fais gaffe...

C'en était trop, elle avait dépassé les bornes. Je me tournai dans sa direction et la fixa, le visage impassible:

- Je crois qu'on ne s'est pas bien comprises toutes les deux. Peu importe, va chasser, on en reparle après.

J'ai toujours eu l'impression d'avoir plusieurs personnalités, tantôt j'étais moqueuse, tantôt soumise. Présentement on aurait pu comparer mon visage à de la neige éternelle. Aussi impassible et solide que la pierre. J'étais glaciale. Je lui lançai:

- Et ton narcissisme ou je ne sais quoi, un conseil. Range-le dans ta poche et met un mouchoir par-dessus, j'ai pas envie que ça dégénère... Ah, autre chose.

Je la fixai d'un regard insistant:

- Si tu n'aimes pas la façon dont je parles tu ne le dois qu'à toi-même. Si tu me fais quelque chose, je te rend la pareille. Ça vaut aussi pour le ton que tu emploies et ta façon de parler.

Je souriais. Mais pourquoi n'arrêtais-je pas de sourire ? Il n'y avait pourtant aucune raison à ça, je venais de faire de la méchanceté gratuite et ça ne me ressemblait pas. Foutue manie. S'inventer des personnalités, cacher ses véritables sentiments, c'en était assez. Je souriais une fois encore, un sourire un peu mélancolique, le regard dans le vide, puis je me rapprochai de la jeune fille et lui présentai mes excuses en m'inclinant.

- Excuse-moi. Au fond je n'suis pas vraiment comme j'ai l'air d'être. Tu dois me trouver bizarre, agressive puis d'un seul coup, plus calme.

Je ris de moi-même et passai une mèche de mes cheveux derrière mon oreille, mal à l'aise.

- Bref, excuse-moi, je te laisse chasser en paix désormais.

Je m'éloignai quelque peu et montai à un arbre. Je pris une branche et me hissai sur celle-ci à la force de mes bras puis m'assis dessus. J'avais une belle vue mais je décidai d'observer celle à qui j'avais parlé pendant que le soleil se couchait, colorant le ciel d'une jolie teinte orange-rosée.


Dernière édition par Miyuki Aoko le Sam 30 Juin - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Scarysky

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Dans une forêt~

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Ven 29 Juin - 16:50

Pas mal de temps devait s'être passé parce que lorsqu'elle leva les yeux au ciel, Yumi aperçu le soleil se coucher. Lorsqu'elle reporta son attention sur la jeune fille qui la défiait du regard elle dit :

- Je crois qu'on ne s'est pas bien comprises toutes les deux. Peu importe, va chasser, on en reparle après.

Yumi sourit devant sa rebeillion et écouta la suite

- Et ton narcissisme ou je ne sais quoi, un conseil. Range-le dans ta poche et met un mouchoir par-dessus, j'ai pas envie que ça dégénère... Ah, autre chose.

Elle enchaina tout de suite, plutôt énervée du ton dont Yumi lui avait parlé tout à l'heure.

- Si tu n'aimes pas la façon dont je parles tu ne le dois qu'à toi-même. Si tu me fais quelque chose, je te rend la pareille. Ça vaut aussi pour le ton que tu emploies et ta façon de parler.


Choquée et amusée de voir que quelqu'un lui tenait tête l'adolescente sourit, elle riva ses yeux dans ceux de la jeune fille et la regarda s'approcher d'elle, de toute façon, elle n'était en aucun cas capable de faire quelque chose alors elle l'observa. Celle-ci s'excusa, plutôt mal à l'aise :

- Excuse-moi. Au fond je n'suis pas vraiment comme j'ai l'air d'être. Tu dois me trouver bizarre, agressive puis d'un seul coup, plus calme. Bref, excuse-moi, je te laisse chasser en paix désormais.


Yumi regarda cette personne qui lui semblait plutôt amusante s'éloigner et partit à la recherche des renards avec ses dernières forces, elle en attrapa un et le visa entièrement de son sang puis fit de même avec l'autre avant de se relever en repensant à la conversation de tout à l'heure. Soudain, un énorme rire se propagea le long de sa gorge et résonna dans la forêt, cette fille lui plaisait bien, elle était vraiment marrante et amusante ! Si seulement beaucoup de gens était comme ça ! Un sourire eut le temps de passer sur son visage avant qu'elle ne reparte dans son fou rire, elle revient près de l'arbre de la jeune fille au bout de plusieurs minutes, les larmes aux yeux à force d'avoir rit, elle réussit a l'interpeler entre deux rire.

- Hé ! Tu me plait bien ! C'est quoi ton nom ?

Elle sourit, attendant une réponse , en forme, elle décida finalement de monter à l'arbre elle aussi puis s'approcha de l'interpelée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Aoko

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 20
Localisation : Sûrement en train de se balader ...

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Ven 29 Juin - 17:19

Elle s'était éloignée plus que ce que je ne le pensais, je ne pouvais plus l'observer. Bon, pas grave. Je contemplais le ciel , secouant mes jambes dans les vides et fermai les yeux, profitant de la brise du soir. Je hochai la tête de gauche à droite en fredonnant une chanson que j'affectionnais particulièrement. Pourquoi étais-je tête en l'air au point de perdre mon lecteur mp3. Au moins je n'avais pas tout perdu, il me restait mon casque. Je souriais, (Je n'arrêtais pas de sourire, cela commençait à m'agacer) puis j'entendis un bruit lointain, comme... un rire. J'étendis mes sens et reconnu le timbre de voix de la jeune fille à laquelle j'avais été confrontée. Elle semblait être partie dans un véritable fou rire. Je retournai à ma contemplation.

- Hé ! Tu me plait bien ! C'est quoi ton nom ?

Cette phrase me sortit de mon état de quasi-endormissement, je regardais celle qui me parlait. Tiens, elle était revenue. Je ne l'aurai pas pensé. Je m'étirai tel un félin en la regardant monter à l'arbre. Elle comptait sûrement me rejoindre. Je me décalai de quelques centimètres pour lui laisser la place de s'asseoir. Je me frottai les yeux et lui répondis en la regardant.

- Aoko, Miyuki Aoko. Mais appelle-moi Miyuki. Et toi ? Comment t'appelles-tu ?

Décidément cette fille était totalement imprévisible, elle m'avait parlé plutôt méchamment mais était revenue vers moi malgré tout, de plus, elle semblait de bonne humeur. Je ris intérieurement. Je n'étais pas mal non plus sur ce point là.


Dernière édition par Miyuki Aoko le Sam 30 Juin - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Scarysky

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Dans une forêt~

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Ven 29 Juin - 17:44

- Aoko, Miyuki Aoko. Mais appelle-moi Miyuki. Et toi ? Comment t'appelles-tu ?

Yumi sourit à l'entente de ce nom, décidément, cette fille lui plaisait bien, elle profita du fait qu'elle était proche d'elle pour mieux l'observer. Elle avait une peau plus pâle que la sienne, et des yeux gris métalliques. Yumi se recula et s'appuya contre l'arbre en regardant le ciel qui s'assombrissait de plus en plus.

La nuit...Voilà enfin quelque chose qu'aimait Yumi, voir le monde sans aucune couleur, voir le monde dormir et se promener dans le silence. Bon, d'accord, ce silence était souvent troublé par des cris, par des hurlements de terreurs mais cela ne changeait rien en la beauté de la nuit. Yumi adorait les étoiles, les observer...
Un sourire se dessina sur son visage avant qu'elle se souvienne qu'elle était avec quelqu'un. Elle regarda Miyuki et souris encore une fois avant de dire :

[-Miyuki Aoko hein... J'peux t'appeler Miyu ? Miyuki c'est trop long.

Elle sourit encore plus en cueillant un fruit à l'arbre et en commençant à le manger. Elle n'avait jamais parlé à quelqu'un aussi longtemps, cette fille était vraiment sympas. Yumi fronça les sourcils en se souvenant de ce qu'on lui avait dit un jour. Puis, une idée apparut dans sa tête. Elle s'approcha de la jeune fille et sourit avant de l'embrasser. Enfin, après cela elle la regarda et, surprise demanda :

- Pourquoi t'es toute rouge toi ? T'as de la fièvre ?

Elle croqua dans son fruit en regardant la fille

- Quelqu'un avant il m'a dit que si on appréciait beaucoup quelqu'un il fallait faire ça pour lui prouver. J'voulais essayer, c'est la première fois que j'en ai l'occasion.

Elle sourit et jeta le reste du fruit par terre avant de fermer les yeux, bien calée dans l'arbre, attendant avec impatiente que la nuit se manifeste vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Aoko

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 20
Localisation : Sûrement en train de se balader ...

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Sam 30 Juin - 9:05

En attendant sa réponse, je l'observai. Ses longs cheveux ébènes entouraient un visage pâle, sans être translucide. Je m'attardai sur ses yeux, ils étaient bleus, aussi profonds que la nuit. On y voyait cependant quelques reflets violets. Elle s'était appuyée contre l'arbre, debout. Je fis de même pour ne pas avoir l'air impolie. Je m'accroupis et me mis debout, nullement gênée par le vide en dessous de moi.

J'aimais être en hauteur. Non je n'aimais pas, j'adorais. Ce n'était une question de paraître plus grande, plus puissante que les autres êtres vivants. Non, c'était juste le vide, l'altitude. Le risque. Tout ça me plaisait énormément.

Il fallait que je bouge, ça aussi c'était un défaut. Ne pas pouvoir rester en place. Quand vous êtes traquée parce que vous vous êtes enfuie face aux policiers ou autres gendarmes, et bien vous êtes mal quand vous devez rester immobiles dans votre cachette. Je m'étirai pour calmer un peu ce besoin et attendait sa réponse.

-Miyuki Aoko hein... J'peux t'appeler Miyu ? Miyuki c'est trop long.

Je souriais. Mi ... yu ? Cela faisait bizarre de prononcer le "y", à l'orphelinat, on m'appelais "Miu". Il n'y avait pas grande différence mais j'étais plus habituée à "Miu". Cependant, c'était la seule à m'appeler ainsi. Je hochai la tête, elle pouvait m'appeler comme elle le voulait, après tout c'était son droit. Du moment que ce n'était pas dérisoire. Je hochai la tête pour confirmer. Je la vis prendre un fruit sur l'arbre. Je n'avais même pas remarqué que l'on était montées sur un pommier ! Un pommier dans une forêt... C'était étrange. Mais bon, on ne peut pas dire qu'une vampire-ange ne l'était pas.

Elle ne m'avait pas répondue, peut-être voulait-elle garder son identité secrète. Je redemandais:

- Tu n'as pas répondu, comment t'app ...

Elle approcha son visage du mien, je m'arrêtai au milieu de ma phrase, qu'allait-elle faire ? Je commençais à sentir mes joues me brûler, c'était la première fois que je ressentais ça. Elle déposa ses lèvres sur les miennes. Je n'y croyais pas ! Je ne savais pas ce que ce geste signifiait mais mes joues, d'habitude si blanches se coloraient d'écarlate. Cela chauffait dans ma tête, comme une machine n'en pouvant plus. Je voulus me débattre, peut-être était-ce le résultat d'un poison qu'elle m'avait déposé sur les lèvres avec ce geste. Cependant, je ne pu rien faire d'autre qu'écarquiller les yeux. J'étais figée, non pas tout à fait. Mes jambes tremblaient. Il n'y avait pas de doute, elle m'avait empoisonnée.

- Pourquoi t'es toute rouge toi ? T'as de la fièvre ?

De la fièvre ? Qu'est-ce que c'était ? J'avais déjà entendu celle qui m'avait gardée employer ce terme alors que je montais sur le toit de la maison. Elle m'avait grondée parce que je devais rester au lit. Il est vrai que j'avais un peu mal à la tête ce jour là et mes sens étaient altérés. Je voulu parler pour lui reprocher de m'avoir empoisonnée. Mais je ne pouvais pas.

- Quelqu'un avant il m'a dit que si on appréciait beaucoup quelqu'un il fallait faire ça pour lui prouver. J'voulais essayer, c'est la première fois que j'en ai l'occasion.

Alors ... Rien de tout ce que je pensais était vrai ? C'était juste ... Parce qu'elle m'aimait bien ? Tout se chamboulait dans ma tête, c'était tellement bizarre ! Je réussis à bégayer quelques mots.

- T.. tu ne m'as pas empoisonnée ? C'est ... (Je plaçai une main à mon front, il était étonnement chaud pour une être au sang froid.) Je ne pense pas que ce geste doit être employé ainsi. Si... On aime bien quelqu'un, on a pas envie qu'il soit dans cet état là, si ? Peut-être... Peut-être que la même chose sur la joue, ou sur la main ? (J'avais vu cela près du palais, un homme l'avait fait à une femme qu'il semblait bien aimer.)



Dernière édition par Miyuki Aoko le Sam 30 Juin - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Scarysky

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Dans une forêt~

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Sam 30 Juin - 9:33

Elle reporta son attention sur Miyuki qui semblait se débattre dans ce qu'elle ressentait... Alors c'était donc ça ? Le plaisir que ça faisait. Il est vrai que lorsque Yumi y faisait attention elle sentait le coeur de cette jeune fille battre très fort. Elle prêta un peu plus attention aux joues de son amie qui lui colorait le visage, elle était étonnamment mignonne comme ça et penser cela fit sourire Yumi. Elle écouta avec attention ce que dit Miyu.

- T.. tu ne m'as pas empoisonnée ? C'est ...Je ne pense pas que ce geste doit être employé ainsi. Si... On aime bien quelqu'un, on a pas envie qu'il soit dans cet état là, si ? Peut-être... Peut-être que la même chose sur la joue, ou sur la main ?

Elle fronça les sourcils , sur la main ? Sur la joue ? Ah ! C'est vrai, sur la joue , c'est ce que faisait cette personne chaque matins pour la saluer. Elle sourit. Sur la main c'était vraiment bizarre, Yumi refusa cette idée, pour elle, c'était la même chose que s'agenouiller devant quelqu'un et ça, jamais elle ne l'accepterais.

- Sur la main... Ca m'plait pas du tout, et puis, sur la joue on ma toujours dis que c'était juste pour dire bonjour...Tu crois que quand on aime bien quelqu'un on doit lui dire bonjour pour le lui rappeler ? Et puis, vu les battements de ton coeur t'as l'air d'avoir pas mal apprécié...


Yumi fit un grand sourire et s'assit sur une branche avant de continuer :

- Pourquoi je t'aurais empoisonné ? Ah c'est vrai...excuse moi, j'me suis pas présentée, moi c'est Yumi Scarysky.

Elle regarda Miyuki, attendant la moindre réaction à son prénom, un peu appeurée que sa seule nouvelle amie se mette à l'attaquer ou à partir en courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Aoko

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 20
Localisation : Sûrement en train de se balader ...

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Sam 30 Juin - 10:18

Je profitais qu'elle réfléchisse pour essayer de me calmer un peu. Les battements effrénés de mon coeur résonnaient si fort dans ma poitrine que toute la Terre aurait pu les entendre. Qu'est-ce qui s'était passé déjà ? Ah oui ... J'étais "dans le vent" ou bien, j'avais "la tête dans les nuages" si vous préférez.. C'était .. tellement étrange. Mais en même temps ça n'avait pas été désagréable. Je me retenais de penser à la sensation que cela m'avait procuré et au toucher de ses lèvres.

- Sur la main... Ca m'plait pas du tout, et puis, sur la joue on ma toujours dis que c'était juste pour dire bonjour...Tu crois que quand on aime bien quelqu'un on doit lui dire bonjour pour le lui rappeler ? Et puis, vu les battements de ton coeur t'as l'air d'avoir pas mal apprécié...

J'étais d'accord avec ce qu'elle venait de dire. Je commençais à retrouver mes esprits, c'était mieux comme ça. Je la regardai sourire, elle avait son regard posé sur moi, il était... Attendri. Je baissai les yeux, mes joues recommençant à chauffer. Oh nan ! me disais-je. Pas encore ! Heureusement pour moi, cela ne dura pas.

- Pourquoi je t'aurais empoisonné ? Ah c'est vrai...excuse moi, j'me suis pas présentée, moi c'est Yumi Scarysky.

Je relevai la tête. Pourquoi m'aurait-elle empoisonnée ? Et bien parce que beaucoup de gens voulaient ma mort parce que je n'étais ni tout à fait de Skyline ni tout à fait de Kness. Parce que on me craignait, on murmurait sur mon passage, tout ça quoi.

- Je .. je n'sais pas. Si tu m'appelles Miyu alors, je peux t'appeler Yu' ?

Je voulais éviter de parler de ce qui venait de se passer. Tout simplement parce que ma réaction me dépassait.

- Et puis, au lieu d'embrasser la personne... Parce que c'est vrai que dire bonjour pour lui montrer qu'on l'aime c'est pas très logique. Et bien on peut tout simplement le lui dire? Qu'en penses-tu ?

Ah ! Je redevenais moi-même ! Mon envie de bouger revenait. Je sautai, m'accrochai à une branche en hauteur et me hissai avant de tourner autour de celle-ci et de ratterrir près de Yumi. Je ris discrètement.

- Excuse-moi, il faut toujours que je gigote. Si tu veux qu'on soit amies, il faudra t'y habituer.

Je lui fis un sourire étincelant. Je savais que j'oubliais quelque chose. Quelque chose de très important. Quelque chose gravé en lettre d'or dans ma mémoire: "NE PAS S'ATTACHER".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Scarysky

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Dans une forêt~

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Dim 1 Juil - 16:52

La question de Yumi sembla décontenancer un peu Miyuki, ce qui la fit sourire. Alors comme ça, elle aussi elle était rejetée ?

- Je .. je n'sais pas. Si tu m'appelles Miyu alors, je peux t'appeler Yu' ? Et puis, au lieu d'embrasser la personne... Parce que c'est vrai que dire bonjour pour lui montrer qu'on l'aime c'est pas très logique. Et bien on peut tout simplement le lui dire? Qu'en penses-tu ?

Ce que dit Miyu intéressa Yumi, dire les choses aux gens... Ce devait être une bonne chose, mais, après il fallait oser et cela n'était pas facile. Sans compter qu'on pouvait ce faire rejeter. Et ça, ca l'était encore moins. Yumi osait plutôt les choses, elle se disait, qu'après tout elle n'avait rien à perdre. Cette personne l'intriguais fortement et l'amusais. Elle refusait de l'avouer mais elle était très heureuse au fond d'elle de l'avoir rencontrée, de pouvoir enfin parler a quelqu'un. Elle sourit en voyant que son amie bougeait partout avant de revenir vers elle en disant :

- Excuse-moi, il faut toujours que je gigote. Si tu veux qu'on soit amies, il faudra t'y habituer.

Elle avait rit ! Yumi en était sûre, elle était sûre d'avoir entendu son rire. Un rire angélique, un rire doux et qui avait calmé son coeur malgré elle. Comment pouvait-elle faire ça avec un simple rire ? Elle observa ses yeux et vit qu'elle se sentait bien, sûrement autant qu'elle. Elle sourit en sentant un baume au coeur. En fin de compte, elle commençait à vraiment trop s'attacher à cette jeune fille. Elle l'avait pourtant appris, s'attachait finissait toujours par détruire.

- J'm'y habituerais t'en fais pas , si tu veux on peut aller se balader ? J'aime pas vraiment rester en place non plus


Et voilà qu'un autre sourire pris place sur son visage, elle ne s'était jamais vue comme ça, c'était bizarre. Elle observa les cheveux de son amie et s'en intéressa aussitôt. Miyuki lui rappelait un chat, qui crache au début mais qui ronronne à la fin. Elle l'attira soudainement contre elle, sur ses genoux et, hypnotisée par ses cheveux la cala correctement dans ses bras et caressa très doucement ses cheveux comme une chose précieuse. Ils étaient doux, ses joues se mirent à rougir et ses yeux a briller. Elle sentait son coeur battre un peu plus fort pendant qu'elle caressait et grattouillait les cheveux de Miyu comme si c'était un petit chat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Aoko

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 20
Localisation : Sûrement en train de se balader ...

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Dim 1 Juil - 17:19

Oui, il ne fallait pas que je m'attache. Mais pour une fois quand même ... Non, je ne devais pas ! Je soupirai, abritée par un dilemme intérieur. Je fis tout pour qu'elle ne le remarque pas. Je devais m'interesser à quelque chose avant qu'elle ne remarque que j'avais la tête un peu ailleurs. Hum ... L'expression de son visage. C'est vrai quoi, elle avait changé. C'était plutôt bizarre. Son visage s'était adoucis, ses sourcils n'étaient plus froncés comme auparavant. L'avais-je mise en confiance ?

- J'm'y habituerais t'en fais pas , si tu veux on peut aller se balader ? J'aime pas vraiment rester en place non plus.

Se balader ? C'était plutôt une bonne idée. Je regardai le ciel, après tout, je n'avais nul part où vivre, personne avec qui parler. Ce ne sera que quelques heures dans ma triste vie. Cependant cela me tourmentera à jamais. Ne pas s'attacher, oui mais non. J'avais le droit de vivre ma vie tout de même ! Allez, ce sera la première et dernière fois que je désobéis à cela. Je souriai presque malgré moi et mon regard glissa du ciel que je regardai au visage de mon interlocutrice. Elle souriait. Quand j'y pense je ne l'avais jamais vraiment vu sourire. Peut-être était-ce grâce à moi ? Je ressenti un grand bien-être et croisai son regard. Elle regardait ... Mes cheveux. Je ne vois pas ce qu'elle leur y trouvaient. Aucune importance. Plongée dans mes pensées, je sentis le contact d'une main sur mon bras, on m'attirait vers quelque chose. Je regardais. Elle m'attirait contre elle, peut-être avait-elle besoin de contact ? De présence ? De chaleur ?... Cependant je ne pus m'empêcher:

- E... Eeeh ...

Elle me positionna sur ses genoux, c'était la deuxième personne à me mettre sur ses genoux. Grand ma' (oui car je l'appelais comme ça) me prenait souvent comme cela sur ses genoux. Et elle me coiffait les cheveux avec un peigne un bois. Je sursautai, elle touchait mes cheveux, comme Grand ma' ! Malgré moi, la sensation de tout à l'heure revint, mes joues me chauffèrent à nouveau. Quelque chose avait changé... Le coeur de Yumi battait plus fort, alors peut-être avais-je eu raison. Elle avait besoin de quelqu'un, d'un ami, d'une présence ? Elle commençait à utiliser les ongles pour gratouiller mon cuir chevelu. Un frisson glissa le long de ma colonne vertebrale. J'étouffais un rire, ça chatouillait ! Je fronçai le nez en enfouissant ma tête dans mes épaule pour réprimer mes frissons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Scarysky

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Dans une forêt~

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Dim 1 Juil - 17:46

Absorbée, Yumi continuais de caresser avec douceur les cheveux de son amie, elle adorait ça, et elle rougissait du fait qu'elle la laissait faire. Elle s'arrêta deux minutes et regarda les étoiles, une main sur la tête de Miyu. Elles étaient belles ce soir, elles brillaient de mille feu, peut-être comme son coeur qui battait fort en ce moment. Elle était incapable de l'en empêcher, mais elle savait que au moins, pour le moment elle n'avait rien à craindre. Elle sourit et mit son nez dans les cheveux de la fille. Son odeur aussi était parfaite. Elle resta comme ça plusieurs minutes, bercée par cet être qu'elle ne connaissait que depuis quelques heures. Elle ne s'était jamais permise d'être aussi proche avec quelqu'un, elle ne comprenait pas pourquoi, avec elle elle savait que c'était différent. Un sourire éclaira son visage et ses joues rouges. elle chuchota :

- Faut dire les choses pas vrai hein... A..Alors j'dois l'dire je parie.


Elle respira, c'est vrai que ce genre de choses n'étaient pas facile à dire.

- J't'aime bien et, j'crois que j'm'attache beaucoup plus que je ne l'devrais à toi..

Elle sourit, heureuse de se sentir soulagée de ce poids puis descendit de l'arbre en portant Miyuki. Yumi la déposa au sol et sourit encore en lui demandant :

- Tu veux aller ou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Aoko

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 20
Localisation : Sûrement en train de se balader ...

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Ven 20 Juil - 16:10

Je sentais sa main sur ma tête et compris, à sa respiration, qu'elle regardait quelque chose. Je levai la tête. Je trouve d'ailleurs que ce reflex est complètement inutile. Lorsque vous êtes juste devant quelqu'un et que vous voulez le/ la regarder. Que faites-vous ? Vous levez la tête. Et pourtant vous savez très bien que vous n'arriverez pas à la voir... A moins d'avoir un cou pliable dans tous les sens ! Bref, revenons-en à nos moutons. Je levai la tête et pu m’apercevoir qu'elle observait le ciel. Non ce n'est pas grâce à ce pliage de cou extraordinaire que j'ai pu le distinguer mais surtout à ma capacité sensoriel. Pourquoi est-ce-que je me faisais un monologue moi ? Revenons-en à ..

Soudain, Yumi enfoui son visage dans mes cheveux. Je frissonnai et mon coeur se mit à battre plus fort. Que... Que faisait-elle ? Je sentais son coeur battre à tout rompre et d'après ce que je percevais de sa respiration, elle respirait mon odeur. Elle resta quelques temps comme ça, je sentais un sourire se dessiner sur son visage. Je souri aussi, je ne savais pas pourquoi mais j'étais heureuse qu'elle aussi le soit. Mes joues commençaient à chauffer un peu, mais sans me mettre dans cet état pas possible. Je sentis ses lèvres se frayer un chemin jusqu'à mon oreille et me murmurer:

- Faut dire les choses pas vrai hein... A..Alors j'dois l'dire je parie.

Mon coeur rata un battement. Qu'avait-elle de si important à me dire ? Voulait-elle déjà partir ? Pourquoi m'étais-je attachée ? Je le savais pourtant. Chaque rencontre est le commencement d'une séparation. J'allais encore souffrir. Qu'elle abrutie j'étais ! Je l'entendis inspirer pour se donner du courage. Ce devait être important... Il fallait que je me prépare à entendre ma nouvelle amie m'annoncer qu'elle deviendra une ancienne connaissance. Mon sourire s'effaça. J'attendis, impassible, ne voulant pas montrer les larmes qui se pressaient à mes yeux.

- J't'aime bien et, j'crois que j'm'attache beaucoup plus que je ne l'devrais à toi..

Mon coeur se figea, ma respiration fit de même. Mes joues me brûlèrent un peu plus intensément. C'était la première fois que quelqu'un me disait quelque chose d'aussi gentil. C'était la première fois... Qu'un personne me disait qu'elle m’appréciait. Qu'elle s'attachait à moi... Cette fille avait le don pour provoquer des choses encore inconnue à mon coeur. Il reprit lentement son rythme normal mais ma respiration resta quelques peu saccadée.

Je la sentis se relever, je voulu partir de ses bras pour ne pas l'embêter mais elle me garda dans ceux-ci. Je me débattait , elle me maîtrisait entièrement. Elle continua sa descente, nullement gênée par le fait que je gigotais. Je m'arrêtai, après tout ça ne servait à rien, et cette fille n'était en rien hostile. Elle me déposa à terre en un sourire éclatant qui me donna l'impression de planer. Mes jambes me tenaient à peine. C'était le résultat de ce qui s'était passé sûrement. Je posais mes mains sur mes joues et les sentis réchauffer mes paumes. Elles étaient brûlantes. Dans qu'elle état devais-je être ? Et depuis combien de temps me souciais-je de mon état ?

- Tu veux aller ou ?

Mon cerveau mit quelques temps à analyser le sens de la phrase que Yumi venait de dire. J'ouvris la bouche sans qu'aucun son n'en sorte. Je haussai les épaules, découragée. Cela devenait gênant d'être dans cet état physique. Je me raclai la gorge et enfin, entendis le son de ma voix. Mais pourquoi était-il si bas ? Je soupirai. J'allais devoir me passer de ma voix pendant les prochaines minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Scarysky

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Dans une forêt~

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Ven 20 Juil - 16:49

Yumi observa cette jeune fille qui paraissait se débattre avec elle même. Cela la fit sourire, elle était mignonne avec ses joues rouges et le reflet de la lune sur son visage. Elle regarda attentivement Miyu en attendant que celle ci lui réponde. Lorsqu'elle décida enfin à répondre elle n'arriva pas a entendre ses paroles. Elle sourit et prit les mains de la jeune fill avant d'approcher son visage et de la regarder dans les yeux. En effet, Yumi adorait regarder les gens dans les yeux, parce que, dans le regard on pouvait percevoir exactement ce que l'autre ressentait. Elle entendit aussi le coeur de son amie qui battait la chamade. Elle était gênée. Peut-être que sa présence la dérangeait ? Son visage devint impassible alors qu'elle imaginait cette possibilité en se remettant droite.

Les minutes passèrent tranquillement tandis que Yumi réfléchissait. Elle ne comprenait pas, après tout, pourquoi devait elle encore une fois laisser une personne qu'elle venait de rencontrer ? Et encore pire ! Une personne avec qui elle s'était énormément attachée contre son gré. C'était toujours comme ça, et ça le serait sûrement pendant longtemps. Elle regarda Miyuki. Elle savait qu'elle pourrait la maitriser pour l'empêcher de partir mais ce serait la faire souffrir. C'est en levant les yeux au ciel qu'elle prit sa décision. Elle voulait ne serais-ce que passer la nuit avec elle, si elle le voulait bien. Alors, elle partirais pour ne plus jamais l'embêter. Mais avant tout ça il fallait lui demander son avis.

Elle dit alors en essayant de paraître le plus calme possible :
- Ça te dérangerais de passer la nuit avec moi ?

Elle sera les poings, incapable de regarder autre chose que le sol avec quelques feuilles mortes sous ses pieds. Cela l'énervait profondément mais elle était dans l'impossibilité de relever les yeux vers cette fille. Son coeur en oubliait presque de battre, sa respiration devenait saccadée a force de la retenir. Pourquoi était elle dans cet état ? C'était ça avoir un ami ? C'était ça, un être cher ? Cher ? Pourquoi dire ça alors qu'elle ne la connaissait que depuis quelques heures ? Elle ne comprenait pas et tout s'embrouillait en elle, une impression désagréable vint en elle, c'était la première fois qu'elle avait peur de la réaction des gens, qu'elle n'en rigolait pas. C'était la première fois que son cerveau surchauffait et pour une raison assez stupide en somme ! Elle voulait partir loin, elle voulait partir et que Miyuki la retrouve, cependant elle ne pouvait pas, ses jambes lui désobéissait et restaient bloquée, comme sa vue qui semblait hypnotisée par ces feuilles. Elle sera encore un peu plus les poings, se préparant à dire adieu à son amie, qui, ne le serait bientôt plus. Après tout, si elle s'était débattue quand elle descendait de l'arbre et si elle avait parlé si bas c'était peut-être parce qu'elle ne méritait pas de l'entendre. A vraie dire, elle ne méritait pas grand chose pour elle. Mais là elle aurait vraiment tout fait pour ne serais-ce qu'avoir un peu de son attention. Commençant à trop paniquer pour contrôler ses paroles elle laissa ses yeux s'embuer et sa voix bégayer :

Tu..Tu sais..j..je..si..t..t..tu..j..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Aoko

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 20
Localisation : Sûrement en train de se balader ...

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Ven 20 Juil - 17:33

Je sentais qu'elle bouillonnait intérieurement, mais que pouvait-elle se dire ? Je l'observai afin de comprendre cela mais la seule chose que je pu voir, c'est une lueur de tristesse dans ses yeux. Était-elle ... Triste ? Je joignis mes mains et les ramenai à mon coeur, les larmes aux yeux. Cela me déchirai le coeur. Bizarrement, j'avais presque l'impression de mourir tellement ça faisait mal. Et aussi, c'était la première fois depuis des années que les larmes étaient arrivées à mes yeux sans que je ne les en empêche. Pourquoi je n'arrivais pas à parler bon sang ! J'aurai pu la rassurer, lui réchauffer le coeur, j'sais pas moi. J'aurai pu l'aider à avancer. Je n'avais pas envie de la voir triste. Je sentis quelques secondes après, qu'elle avait posé son regard sur moi. Je l'observai, elle semblait en pleine reflexion. Ce devait-être important car elle ne faisait plus attention à moi. Alors que depuis que l'on s'était vu, elle ne m'avait quasiment pas quittée des yeux. Je vis qu'elle levait les yeux au ciel, plongée dans ses pensées. J'aurai tellement voulu la rassurer que je voulais me frapper pour ne pas pouvoir parler. J'aurai voulu me mordre jusqu'à sang et me faire souffrir pour ça. Mes yeux changèrent vivement de couleur. J'étais en colère contre moi. Mais son timbre de voix me ramena sur Terre:

- Ça te dérangerais de passer la nuit avec moi ?

Mes yeux virèrent à leur gris métallique originel. Elle voulait juste... Rester avec moi ? Toute cette réflexion était basée sur ça ? J'eus de nouveau les larmes aux yeux. Cela me touchait énormément. Je la vis serrer les poings, le regard tourner vers ses pieds. Elle était visiblement mal à l'aise. Peut-être elle non plus n'avait pas l'habitude d'être appréciée ? Peut-être lui fais-je le même effet qu'elle me fait ?
Peut-être... Qu'elle ne voulait tout simplement pas s'attacher pour ne pas souffrir d'une séparation, comme moi ?

Elle avait l'air de réfléchir à nouveau. D'après son pouls, elle... Elle avait peur. Peur ? Mais peur de quoi, ça ...

-Tu..Tu sais..j..je..si..t..t..tu..j..

Elle s'était exprimée d'une façon si triste. C'est presque si on ne percevait pas les sanglots dans sa voix. Je ne pu m'empêcher. Je la pris dans mes bras. Et comme par magie, je sentis ma voix me revenir. Je pu enfin parler, enfin la rassurer.

- Oui j'veux bien passer la nuit avec toi, et même les journées d'après si t'es d'accord. Si c'est ma réaction qui t'as choquée, j'en suis désolée. Je n'ai pas l'habitude d'être maîtrisée. Que l'on me porte en l'occurence. Tu peux me frapper si tu veux. Frappe moi jusqu'à ce que cela atteigne la douleur que tu as ressenti. Frappe moi encore plus si l'envie te prend. Pleure sur mon épaule si tu en as besoin. Lâche toi, libère ce qu'il y a en toi, fais tout ce dont tu as besoin. Mais n'oublie pas de prendre ma main. Si tu la prends, jamais je ne la lâcherais. Alors, à toi de faire ton choix. Je t'aiderai à avancer. à faire tes choix. Je t'aiderai à te relever. Car après tout, c'est à cela que ça sert une amie non ? Et puis, si tu ne veux pas me qualifier d'amie, qualifie moi comme bon te semble. Cela me suffira. Tu n'as pas besoin de faire attention à moi ni de m'aider. Tu n'as pas besoin de m'apprécier. Juste de prendre ma main et de ne jamais la lâcher. Et si un jour, par erreur, tu la lâchais. Je serai la pour te la retendre. Et crois-moi, je ne te laisserai pas lâcher aussi facilement.

Que venait-il de se passer ? J'avais dit cela à l'instant même où je l'avais réalisé. Je ne voulais pas souffrir à nouveau. C'était peut-être la chance de ma vie. J'avais enfin trouvé un but. Après avoir erré depuis toutes ses années.

Je m'éloignai d'elle et la regarda dans ses yeux plein de larmes, je lui tendis ma main. Et c'est à cet instant que je me rendis compte que moi aussi, je pleurai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Scarysky

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Dans une forêt~

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Ven 20 Juil - 20:43

Les secondes avant que Miyu ne puisse répondre parurent une éternité pour Yumi, encore une chose qu'elle découvrait, l'attente d'une réponse. C'est...

Avant même qu'elle ne puisse se concentrer d'avantage sur cela, avant même qu'elle ne puisse regretter et se maudire pour s'être montrée faible devant quelqu'un elle gémit, surprise de la soudaine étreinte de Miyuki sur elle. Les larmes lui montèrent aux yeux alors qu'elle se mordait rageusement la lèvre inférieure pour les retenir. Elle se débattu contre elle et les sentiments qui la submergeait encore un peu avant de comprendre, aux premiers mots de son amie qu'elle ne pourrait pas les arrêter.

- Oui j'veux bien passer la nuit avec toi, et même les journées d'après si t'es d'accord. Si c'est ma réaction qui t'as choquée, j'en suis désolée. Je n'ai pas l'habitude d'être maîtrisée. Que l'on me porte en l'occurence. Tu peux me frapper si tu veux. Frappe moi jusqu'à ce que cela atteigne la douleur que tu as ressenti. Frappe moi encore plus si l'envie te prend. Pleure sur mon épaule si tu en as besoin. Lâche toi, libère ce qu'il y a en toi, fais tout ce dont tu as besoin. Mais n'oublie pas de prendre ma main. Si tu la prends, jamais je ne la lâcherais. Alors, à toi de faire ton choix. Je t'aiderai à avancer. à faire tes choix. Je t'aiderai à te relever. Car après tout, c'est à cela que ça sert une amie non ? Et puis, si tu ne veux pas me qualifier d'amie, qualifie moi comme bon te semble. Cela me suffira. Tu n'as pas besoin de faire attention à moi ni de m'aider. Tu n'as pas besoin de m'apprécier. Juste de prendre ma main et de ne jamais la lâcher. Et si un jour, par erreur, tu la lâchais. Je serai la pour te la retendre. Et crois-moi, je ne te laisserai pas lâcher aussi facilement.

Pendant que Miyu parlait, Yumi agrippa ses vêtements et les serra fort en se collant contre elle. Elle ne comprenait pas tout, pourquoi, une personne qu'elle ne connaissait que depuis quelques heures tout au plus arrivait à la toucher autant. Comment pouvait elle s'être attachée autant en si peu de temps ? Si...Si cette jeune fille arrivait a la toucher elle devait surement avoir vécue les mêmes choses qu'elle ou presque...Alors, comme ça, quelqu'un avait souffert comme elle ?
Elle commença à paniquer alors que Miyu' s'éloignait d'elle petit à petit, elle voulu crier de rester, de pas la quitter, la supplier... Mais rien d'autre ne sortait que des larmes.
Ce que vit cette adolescente en levant les yeux vers son amie la surprit. Elle pleurait, comme elle. Son coeur loupa un battement quand elle vit les sentiments de la personne en face d'elle, était elle heureuse ? ... Elle était trop dans un état secondaire pour s'en rendre bien compte. Elle vit la main que lui tendais cette jeune fille, essuya ses larmes et la prit avant de l'attira brusquement contre elle.

- Je... J'suis heureuse tu sais, d'avoir enfin pu rencontrer quelqu'un qui ne me lâchera pas de sitôt. Enfin, je l'espère. Jamais personne ne m'avais dis ce genre de choses avant...

Elle sera doucement la main de son amie en la collant plus contre elle.

- Peut-être que je suis plus forte que toi, peut etre que tout simplement j'ai plus d'expérience, mais je m'en fiche...

C'est en se penchant doucement sur l'oreille de Miyuki qu'elle continua en murmurant :

- Jamais je ne te ferais du mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Aoko

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 20
Localisation : Sûrement en train de se balader ...

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Ven 20 Juil - 21:11

Je la regardais, la main tendue. Je la voyais paniquer. Avait-elle peur que je parte ? J'avais bien compris que Yumi tenait à moi autant que je tenais à elle. J'en avais eu la preuve lorsqu'elle avait aggripé mes vêtement au moment où je l'ai prise dans mes bras. Je sorti de mes pensées et me concentra sur elle. Elle pleurait, à chaudes larmes. Je crois qu'elle avait voulu se retenir. J'avais senti le sang qui avait perlé de sa lèvre lorsqu'elle s'était mordue.

Elle attrapa ma main, jamais je n'avais été aussi heureuse de ma vie ! Elle m'acceptait, moi et mon aide. J'allais enfin pouvoir vivre pour quelque chose. Avoir un but. C'était extraordinaire. J'avais une amie, une vraie. Elle acceptait le fait que je ne la lâcherai pas. Je ne serai donc plus jamais seule. Plus jamais... Cela me fît pleurer de plus belle. Un torrent de larme perlait le long de mes cils et roulait le long de ma joue pour finir par terre. Elle m'attira contre elle. Bizarrement, je me sentais bien. J'étais à l'aise. Je me sentais en sécurité, protégée. Cependant, je lui avait donné le droit de me frapper, de me haïr. Peut-être ne devais-je pas lui faire entière confiance ?

- Je... J'suis heureuse tu sais, d'avoir enfin pu rencontrer quelqu'un qui ne me lâchera pas de sitôt. Enfin, je l'espère. Jamais personne ne m'avais dis ce genre de choses avant...

Bien sûr que je ne la lâcherai pas de sitôt ! Elle a pris ma main, cela signifiait que plus jamais elle ne sera seule, elle non plus ! Je gémis en sanglotant, elle venait de serrer un peu plus fort ma main. Mon coeur, d'habitude si glacial. Mon coeur qui avait été vidé de tout bonheur, de toute joie. Ce coeur de pierre qui ne connaissait plus le sens de l'amour, de l'amitié. Ce coeur recommençait à vivre. C'était douloureux, mais mon Dieu que cela me faisait plaisir ! C'était comme .. Comme une rose ? Les épines douloureuses mais... Une beauté et un parfum exquis.

- Peut-être que je suis plus forte que toi, peut etre que tout simplement j'ai plus d'expérience, mais je m'en fiche...

Était-elle réellement plus forte que moi, était-ce une question d’expérience ou bien étais-je son égal ? Tout cela ne me préoccupait plus, je vivais l'instant présent. Je ne souffrais pas. C'était la première fois... Depuis que j'étais née.

Elle approcha ses lèvres de mon oreille, comme tout à l'heure et me chuchota quelque chose:

- Jamais je ne te ferais du mal...

Son souffle sur mon oreille me fît frissonner. Peut-être avait-elle fait exprès. Peu importe. Elle venait de me dire que... Elle ne me ferait aucun mal. Qu'elle serait vraiment mon amie, quelque part... Il restait quelque chose à régler. Je lui avait dit que je ne la lâcherai pas... Je ne lui avait pas demandé si elle, voulait que je ne la lâche pas, et surtout:

- Est-ce-que... Est-ce-que tu veux bien rester avec moi ? Tu veux bien que... Qu'on soit de vraies amies ? Acceptes-tu de ne pas me lâcher non plus ?...

Je redoutais plus que tout une réponse négative de sa part, à cette idée, de nouvelles larmes coulèrent le long de ma joue puis tombèrent sur son épaule.

- D... Désolée de tremper tes vêtements...

Je sourais timidement, les joues rouges d'avoir pleurer et des larmes coulant encore de mes yeux puis j'essuyais mes larmes avec la paume de ma main libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Scarysky

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Dans une forêt~

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Dim 22 Juil - 13:22

C'était très bizarre ce qu'il se passait à l'intérieur de Yumi en ce moment, des sentiments qu'elle n'avait ressenti ni même entendu parler la submergeait complétement. Elle, d'habitude désagréable, moqueuse et joueuse était complétement différente avec cette fille qu'elle serrait dans ses bras. Elle se sentait maladroite tellement elle n'était pas habituée à être douce et gentille. Elle sourit en séchant ses larmes.

- Est-ce-que... Est-ce-que tu veux bien rester avec moi ? Tu veux bien que... Qu'on soit de vraies amies ? Acceptes-tu de ne pas me lâcher non plus ?...

Sa réponse n'avait-elle pas était assez claire ? Les battements de son coeur et la force de son étreinte n'avaient peut-être pas suffit. Elle continua de serrer cette adolescente qui pleurait sans s'arrêter dans ses bras.

- D... Désolée de tremper tes vêtements...

Yumi n'en croyait pas ses yeux, s'excuser de mouiller ses vêtements, c'était amusant. Elle rit, incapable de s'en empêcher et ébouriffa les cheveux de Miyuki, heureuse. Elle ne pensait pas pouvoir goûter à ce bonheur, elle qui n'avait eu droit qu'aux pleurs et au désespoir, retrouver l'espoir et la joie était un miracle , une sorte de rêve. Quand elle y réfléchissait, Yumi n'avait jamais voulu le connaître ce bonheur. Maintenant elle ne voudra jamais le lâcher. Elle regarda le ciel en refermant un peu plus son étreinte sur son amie.

- T'as pas besoin de t'excuser pour ça petite vampire !

Elle sourit, amusée de la petite provocation qu'elle venait de faire. Mais après tout, qui aime bien, châtie bien ! Elle continua, un sourire flottant sur le bord de ses lèvres.

- Bien sûr que je veux de ton amitié, que je veux rester avec toi patate, tu sais, si je l'aurais pas voulu j'aurais pas pleuré, je t'aurais pas pris la main et tu serais pas contre moi à ce moment même. T'es marrante tu sais !

C'est dans un nouveau sourire que Yumi ébouriffa de nouveau les cheveux de Miyu' et qu'elle posa sa tete dans ses cheveux, les yeux fermés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Aoko

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 20
Localisation : Sûrement en train de se balader ...

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Mar 24 Juil - 19:06

Elle se mit à rire. Elle riait mais, en même temps, des larmes coulaient de ses yeux. Elle avait beau les essuyer, elles continuaient de couler. Elle avait l'air si heureuse. Elle me serrait dans ses bras. Elle me serrait si fort, comme si elle ne voulait pas me lâcher. Comme si... Elle s'accrochait au bonheur. Puis, elle m'ébouriffa les cheveux, comme ferait une grande soeur. Oui c'est ça, une grande soeur. Ou... Peut-être autre chose ? Peu importe, je me sentais bien, là.

Ses larmes avaient séchées, cependant, les miennes n'étaient pas d'humeur à stopper leur course effrénée. Je ressentais ses sentiments, en quelques sortes. Je me fiais aux battements de son coeur, à son sourire, son rire et à toutes les autres choses qui lui étaient propres. Je la vis lever les yeux au ciel et je fis de même. Les étoiles étaient magnifiques cette nuit. Je ne savais pas ce que l'avenir me réservait mais une chose est sûre, il devrait être radieux.

- T'as pas besoin de t'excuser pour ça petite vampire !

Je gonflais les joues sans m'en rendre compte et mes sourcils se froissèrent. Je savais qu'elle me provoquait, qu'elle le faisait pour m'embêter. Mais bizarrement, j'adorais ça. On faisait attention à moi. Moi qui n'avait eu droit qu'aux rires, aux méchancetés. Ou encore, moi qui avait été traitée comme un fantôme, que personne ne voit, auquel personne ne pense, duquel personne n'en à rien à faire. J'aurai pu mourir, personne n'aurait pleuré. Je suis même sûre qu'il y en a qui aurait ris. Logique. Cette hybride n'appartenant à aucun royaume. Une fille , non... "Chose" n'étant ni de Kness ni de Skyline. Cela provoquait les peuples. Oh ça oui !

Elle sourit et comme par magie, mes sourcils se défroissèrent, ses idées quittèrent mon esprit. C'est avec ce sourire qu'elle continua:

- Bien sûr que je veux de ton amitié, que je veux rester avec toi patate, tu sais, si je l'aurais pas voulu j'aurais pas pleuré, je t'aurais pas pris la main et tu serais pas contre moi à ce moment même. T'es marrante tu sais !

Marrante ? J'étais... Marrante ? Cela me fit rire. Mais en même temps, elle avait raison. M'enfin, il y a des personnes qui sont capables de faire exprès, de jouer la comédie pour après vous faire un coup derrière le dos. Elle m'ébouriffa à nouveau les cheveux, comme si cela était déjà devenu une habitude. Mes pensées chavirèrent lorsqu'elle déposa sa tête contre la mienne. J'entendis ses paupières se fermer et tout devint calme.

J'avais toujours eu besoin de m'inventer une personnalité, de me faire passer pour quelqu'un d'autre. Quelqu'un de froid, au coeur de pierre. Quelqu'un qui ne souffrait pas, qui n'avait peur de rien. Quelqu'un qui se moquait de ceux qui l'insultait ou le frappait. Quelqu'un qui n'était pas moi et qui n'avait jamais existé. Pour la première fois depuis des années. J'étais enfin moi-même.

Je respirai un bon coup et essayai de parler du mieux que je pouvais. Cependant, seule une voix tremblante et peu sûre d'elle sorti de ma gorge. Au moins, cette voix était sincère:

- T.. Tu sais .. Moi aussi, je t'aime bien...

J'aggripai ses vêtements en fermant les yeux et en les serrant le plus fort possible. J'avais peur de ce qu'elle allait dire. Même si maintenant je savais. Je n'étais plus seule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Scarysky

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Dans une forêt~

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Mar 24 Juil - 21:34

- T.. Tu sais .. Moi aussi, je t'aime bien...

Yumi sursauta, elle avait du s'assoupir quelques minutes, sa tête sur celle de son amie, ou peut-être s'était-elle trop perdue dans ses pensées ? Elle n'était pas capable de savoir. L'adolescente encore ensommeillée fronça les sourcils en essayant de se rappeler ce que son amie avait dit. Nouvelle absence. Yumi secoua la tête et resserra son étreinte.

Elle ne s'en était pas rendue compte avant mais Miyuki était incroyablement confortable... Elle la serrait contre elle comme si elle gardait une précieuse peluche. Cette jeune fille avait une peau certes pâle mais incroyablement douce. Elle...Elle s'en était aussi rendue compte quand elle l'avait embrassée. Yumi s'empourpra soudainement sans savoir la raison et lâcha Miyu pour cacher son visage avec ses mains. Que se passait-il pour qu'elle soit dans un tel état en y repensant ? Elle émit une sorte de bruit dont elle ne pourrait décrire et se cacha encore plus, se recroquevillant genoux contre poitrine.

Ce ne fut qu'au bout de longues minutes que Yumi se rendu compte qu'elle venait de complétement se faire surpassée par ses sentiments. Elle soupira intérieurement mais n'osa pas bouger de la.

" T'as l'air conne là, assise sur le sol, en boule... Lève toi aller ! Oh...Oh nan, Finalement tu reste là d'accord ?...Si elle voit que tes joues sont aussi rouges que tu le crois ça... Puis...Elle...Elle t'as dis...Qu'elle t'aimait bien nan ?...Alors faut qu'tu t'lève...? "

La jeune fille de 16 ans s'embrouilla et cacha sa tête dans ses bras en gémissant, incapable de se décider de faire un truc, après tout, elle ne savait pas que le bonheur pouvait rendre les gens dans cet état.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Aoko

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 20
Localisation : Sûrement en train de se balader ...

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Mar 24 Juil - 21:55

Mes joues étaient sans doute très colorées parce que je pouvais ressentir à nouveau cette sensation étrange. Yumi sursauta et resserra son étreinte sur moi quelques secondes plus tard. Cela me fit plaisir, je souris, laissant mes joues faire ce qu'elles voulaient. Puis soudainement, elle se détacha de moi. Je voulu la rattraper, lui dire de rester et mon sourire s'effaça. Que faisait-elle ? Elle... Elle se cachait. Pour quelle raison ? Ne voulait-elle pas me voir ? Je pensais qu'on était amies .. Étais-je si laide que ça ? Après tout cela faisait bien quelques années que je n'avais pas eu le temps de me regarder dans un miroir. Ou peut-être était-ce mon odeur ? Est-ce qu'elle ne lui plaisait pas ? Était-elle écoeurante ?

J'approchai ma main de ses cheveux, les yeux plein de larmes quand je l'entendis... Gémir ? Elle se recroquevilla sur elle-même. Elle avait sûrement senti que je tentais de l'approcher. Alors elle ne voulait plus que je la touche ? Sans le vouloir, une larme roula à nouveau sur ma joue. Je l'essuyai. Il allait falloir arrêter d'être aussi susceptible. J'avais pleuré en 1 journée l'équivalent de ce que je pleurais en 5 ans ... Il est vrai qu'à cette époque, les larmes n'arrivaient plus à couler. Après tout, comment pleurer quand votre coeur est en mille morceaux ?

J'éloignais ma main et m'installais devant Yumi, mon menton posé sur mes genoux. Si je ne pouvais plus la toucher, au moins pouvais-je lui parler ?

- H .. Hey .. Qu'est ce qu'il y a ? Tu .. Tu es sûre que ça va ?

C'était vraiment très dur. J'avais envie de la rassurer, de la prendre dans mes bras. Mais après tout, il est vrai que cela devait être trop beau pour être vrai. Je ne pourrai jamais avoir d'ami. Quelle idiotie m'était passée par la tête pour que je puisse penser une seule seconde que ma vie ne se résumerai plus qu'à la survie ? Que je connaîtrais le bonheur ? Bon, je n'avais pas tout perdu. J'avais réussi à esperer. Et cela faisait bien longtemps que ça ne m'était plus arrivé.

J'avançai de nouveau ma main puis me repris. Il ne fallait pas.. Et si j'étais maudite ? Et si je la mettais en danger ? Non, il valait mieux éviter de la mettre en danger.

- Tu sais, t'as pas à t'en faire hein ? C'que j'ai dit c'était sincère et en aucun cas le contraire pourrait devenir vrai. Je t'aime vraiment bien et .. Je te promet.. Que plus jamais tu ne seras seule. (Je souris tristement.) Parole de Miu..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yumi Scarysky

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 21
Localisation : Dans une forêt~

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Mar 24 Juil - 22:14

- H .. Hey .. Qu'est ce qu'il y a ? Tu .. Tu es sûre que ça va ?

Ca y est, Yumi en était sûre elle venait de gaffer pour que son amie dise ça...Elle...Qu'es-ce qui lui était passé par la tête pour qu'elle s'enlève si soudainement ? C'était stupide... C'est après avoir ouvert la bouche et s'être apperçu qu'aucun son ne voulait en sortir qu'elle se mordit la lèvre inférieure. C'était tellement...énervant de ne pas pouvoir lui dire qu'elle allait bien, au contraire, trop bien ! Elle commençait à avoir les larmes aux yeux, énervée contre elle lorsque Miyu continua.

- Tu sais, t'as pas à t'en faire hein ? C'que j'ai dit c'était sincère et en aucun cas le contraire pourrait devenir vrai. Je t'aime vraiment bien et .. Je te promet.. Que plus jamais tu ne seras seule.

Qu'elle était cette voix si triste ? Yumi ne comprit rien à ce qui se passait...Elle...Elle qui croyait avoir vu son amie être heureuse deux minutes plus tôt, elle la voyait, maintenant triste. C'était de sa faute, elle n'aurait jamais du partir comme ça. Elle se mordit plus fort la lèvre sans faire attention à la douleur. Ses membres restaient inactifs mais son esprit bouillonnait. Yu' se débattait contre elle même pour prouver, ou du moins essayer de prouver a Miyu qu'elle l'aimait aussi...

- Parole de Miu..

Cette fois, c'en était trop. Elle se jeta sur son amie, la faisant tombée à terre. Étant sur elle, elle la maitrisait parfaitement. Yumi tenait les poignets de Miyu avec ses mains et la regardait avec un regard qui, elle l'espérait, expliquerais ce qu'elle ressentait. Pas convaincue du tout elle réfléchit à une autre solution.

" - Quelqu'un avant il m'a dit que si on appréciait beaucoup quelqu'un il fallait faire ça pour lui prouver. J'voulais essayer, c'est la première fois que j'en ai l'occasion. "
Soudain, cette phrase rejaillis dans son esprit. Elle se pencha alors sur les lèvres de son amie et la r embrassa. A la fin de se baiser c'est baissant les yeux, qu'elle prit un soudain intérêt pour le haut de son amie, incapable de la regarder en face, et, trop apeurée de sa réaction pour l'affronter en la regardant dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyuki Aoko

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 20
Localisation : Sûrement en train de se balader ...

MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    Mar 24 Juil - 22:46

Je sentis l'odeur du sang. Un reflet magenta passa dans mes yeux. Je clignai des paupières. Oooh, il ne faut pas que j'pense à manger dans une telle situation. D'où provenait cette odeur ? Je fis plus attention au pouls de mon amie et me frappais la tête. Arrête de penser qu'à bouffeeeeer ! Soudain un éclair de génie me traversa l'esprit. Peut-être.. Peut-être que c'était d'elle que ça provenait. Cela expliquerait pourquoi elle s'était éloignée. Peut-être s'était-elle coupée et avait mal ? Mon sourire revint se placer sur mon visage. Alors je n'avais pas rêvé. Le bonheur existait vraiment... C'est en voulant lui éloigner les mains du visage pour voir sa blessure que je perçus un frémissement. Elle s'apprêtait à bouger..

-Que..

Je n'eus pas le temps de terminer ma phrase qu'elle se jeta sur moi, me faisant tomber au sol. Pendant la "chute" si on peut appeler ça comme ça, je pu distinguer son visage. Ses joues étaient.. Un peu rouges et.. Ses yeux brillants. Je ne pouvais pas bien voir car ses cheveux virevoltaient en rythme avec le vent que provoquait la chute. Mon dos rencontra le sol dans un bruit lourd. J'avais fermé les yeux sans m'en rendre compte, grosse erreur. J'étais vulnérable ainsi. Je les ouvris. Tiens, qu'est-ce-que j'disais. Elle me tenait les poignets. Quoi ?! Elle me tenait les poignets ?!

J'écarquillai les yeux et les obligea à se positionner sur son visage. J'avais eu raison, ses joues étaient rouges. J'aurai bien voulu savoir si c'était dû à la même chose que moi, car je pense que les miennes n'étaient pas mal non plus. Aussitôt mon coeur se mit à battre plus fort, mes joues à chauffer, mes jambes à trembler, bref. J'étais dans le pétrin. Mon pouls s'accélérait dangereusement et ma respiration se faisait de plus en plus saccadée. Elle approchait son visage du mien. C'est là que je me rendis vraiment compte. Elle m'avait immobilisée en me prenant les poignets dans ses mains. Sûrement se disait-elle qu'elle me maîtrisait. Elle ne connaissait pas l'étendue de mes possibilités. Cela me fit sourire intérieurement, devrai-je dorénavant l'appeler "onee-chan" ? Avant que j'eusse trouver une réponse à ma question. Elle fit quelque chose à laquelle je ne m'attendais pas vraiment. Elle me rembrassa. Une seconde fois.

Ma précédente réflexion m'avait permis de me calmer un peu. Mais là, tout commençait à se brouiller sérieusement dans ma tête. Mon pouls s’accéléra de nouveau, ma respiration qui demeurait saccadée se fit plus haletante, et par-dessus tout. J'avais l'impression d'être une cocotte minute tellement mes joues me brûlaient. Mes jambes me faisaient penser à du coton. J'écarquillai les yeux, un peu sous le choc. C'était pas tous les jours que quelqu'un vous embrassait, c'est sûr.

Puis mes yeux se fermèrent petit-à-petit. Mes membres se détendirent un peu, mes poings se décrispèrent et je pus sentir pleinement cette sensation. Puis un goût. Un goût fruité, savoureux. Quelque chose que jamais je n'avais pu goûter. Quelque chose de si bon que même Dieu (s'il existait) aurait pêché s'il l'avait goûté. Du sang.. Pas tout-à-fait humain. Son sang. Cela me fit frémir de plaisir et un son que je n'aurai pu qualifier sorti de ma gorge.

A peine avais-je commencer à me délecter de ce breuvage, ne serait-ce que de ces quelques gouttes, qu'elle éloigna ses lèvres des miennes. Je n'osais plus ouvrir les yeux. Ils avaient peut-être changé de couleur ? Non, ce n'était pas ça qui me préoccupait. Je me sentais honteuse d'avoir autant aimé ce baiser. Incapable de quoi que ce soit d'autre, je me résignais à ouvrir les yeux. Aussitôt, mon regard se posa sur le sang qui perlait de sa lèvre inférieure. Je secouai la tête et tout se mit à tourner autour de moi. Hin hin, mauvaise idée. Elle avait desserré son étreinte sur mes poignets et ses yeux semblaient hypnotisés par mon tee-shirt. Je levais le bras et essuyais le sang sur sa lèvre de mon index pour ne plus être tentée avant de laisser tomber ma tête sur le côté. Le visage cramoisie et le coeur battant à tout rompre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]    

Revenir en haut Aller en bas
 
O naka ga suita ! (Présence de Shoujo-ai) [PV- Yumi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Yumi Matsu
» Ashley - The New Pikachu ! /BUS/ [ Finis ~ Remplace Yumi ]
» Présentation de Yumi Miyamoto
» Fan Club Keiko Danger
» Les enfants loups, Ame et Yuki.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Secret World :: Territoire sauvage :: Forêt d'Aosei-
Sauter vers: